Déménager au japon2018-02-20T19:57:32+00:00

VOTRE DEVIS DE DÉMÉNAGEMENT EN 1 CLIC !

Notre conseiller expert en déménagement international vous contactera prochainement afin de vous fournir votre devis personnalisé.

Déménager au Japon

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir pour déménager au japon : visa, logements, prix moyen du déménagement, coût de la vie, culture, etc.

Superficie : 377 915 km2

Population : 127 103 388 habitants

Densité : 349 hab./km2

Tôkyô : 6 156 hab./km2

Capitale : Tokyo

Langue officielle : Le japonais

Port de Tôkyô : 28e plus grand port de containers au monde

Devise : Le yen (1 EUR = 127 JPY)

Décalage horaire : +8 h (France) ; +11h (Brasilia) ; -14 h (New-York)

Distance : 9 711 km de Paris ; 10 848 km de New York ; 17 361 km de Brasilia ;

Le Japon doit son surnom de « Pays du Soleil Levant » à son drapeau constitué d’un cercle rouge symbolisant le soleil sur un fond blanc. Ce pays d’Asie entretient un lien privilégié avec la France depuis de nombreuses années, tant sur le plan commercial que culturel. Aussi, de nombreuses multinationales françaises y possèdent des filiales, offrant ainsi de nombreuses opportunités pour leurs employés à déménager au Japon.

S’expatrier au Japon : logements et visa

Avec près de 130 millions d’habitants concentrés sur 20% du territoire, le Japon possède une densité très élevée. La capitale, Tôkyô est le point de chute privilégié d’une très grande majorité d’expatriés, bien qu’emménager dans cette ville ne soit pourtant pas particulièrement simple. Le marché immobilier japonais comporte de nombreuses spécificités et son accès peut se révéler parfois très difficile pour un étranger.

Les Japonais emploient un vocabulaire spécifique pour décrire les logements. Dans les annonces immobilières, le chiffre indique le nombre de chambres à coucher et les lettres, le type de pièces qui composent le bien. Par exemple, un « 1LDK » désigne un appartement comprenant une chambre à coucher, un salon (Living room), une salle à manger (Dining room) et une cuisine (Kitchen). Les lettres R et S désignent respectivement les chambres (Room) et les chambres de bonne (Service room). À noter que l’unité de mesure employée n’est pas le mètre carré, mais le, qui correspond en fait à la surface d’un tatami et équivaut à 1,6 m2.

En moyenne, le montant des loyers tokyoïtes oscille entre 240 000 yens (2 150€) et 380 000 yens (3 400€) pour un logement de trois pièces, en fonction de l’arrondissement. Des secteurs comme Shinjuku ou Meguro sont très recherchés par les étrangers.

Les visas

Lorsqu’un expatrié souhaite séjourner au Japon plus de 90 jours, il doit s’enregistrer auprès du bureau du Ministère des Affaires étrangères japonais afin de recevoir une carte de séjour à puce nommée zairyû card. La durée maximale du séjour ne peut excéder les cinq ans. Dans tous les cas, il est nécessaire d’effectuer une demande de visa dont la durée est clairement établie et qui permet d’exercer ou non des activités très précises. Il existe près d’une trentaine de visa différents dont la liste est accessible sur le site du Ministère des Affaires étrangères japonais.

La culture japonaise

Le Japon est un des pays qui possèdent le plus de fêtes et de coutumes, essentiellement héritées de la tradition religieuse shintoïste et bouddhique. Au printemps, durant le Hanami (littéralement, « regarder les fleurs »), les Japonais aiment profiter de la spectaculaire floraison des cerisiers en organisant des pique-niques en famille ou entre amis. Le printemps est de fait, une période idéale pour séjourner dans l’archipel. Le climat y est doux et sec, tandis que l’été est chaud et humide, balayé par la saison des pluies et des typhons. En revanche, de très nombreux festivals se déroulent durant cette période, comme le Awa Odori (la danse des fous) qui a lieu du 12 au 15 août dans la ville de Tokushima (Shikoku) et pendant laquelle près de 100 000 danseurs et danseuses défilent dans les rues au rythme d’instruments traditionnels.

– Adoptée en 2008, la loi Metabo interdit aux employés de la fonction publique d’être en surpoids. Une visite médicale est effectuée chaque année et oblige les hommes à ne pas dépasser 85 centimètres de tour de poitrine, contre 90 centimètres pour les femmes. Dans un premier temps, les contrevenants reçoivent un mail d’avertissement contenant des conseils diététiques et sportifs à appliquer.

– Parallèlement, les Japonais sont réputés pour leur grand sens de la politesse, sensiblement différent de la bienséance française. Par exemple, il est assez mal vu de se tenir la main ou de s’embrasser en public. Si vous êtes fumeur, sachez également qu’il est officiellement interdit de fumer en marchant à Tôkyô et dans une grande partie du pays.

Astuces pour votre voyage

La tension du courant électrique n’est pas standardisée (entre 110 et 130V contre 230V en France). De plus, les prises électriques sont différentes au Japon, similaires à celles que l’on trouve aux États-Unis. Il faut donc prévoir un adaptateur.

Il n’est pas possible d’utiliser un permis de conduire français au Japon et comme au Royaume-Uni, les japonais roulent à gauche.

Les transports en commun japonais sont particulièrement développés mais peuvent se révéler assez compliqués à utiliser en raison du nombre élevé de compagnies privées qui se partagent le réseau.

Le célèbre Shinkansen, surnommé le TGV japonais est le fleuron des trains asiatiques mais le tarif affiché pour voyager peut rapidement devenir dissuasif. Heureusement, les étrangers peuvent obtenir des billets à moindre coût en commandant un Japan Rail Pass avant de se rendre au Japon. Ce billet essentiellement touristique permet de bénéficier de larges réductions et d’emprunter le réseau ferroviaire de façon avantageuse.

Laissez-vous porter vers d’autres destinations

déménager à singapour
déménager en thaïlande
muraille-chine
hong-kong
Devis Express
close slider














libero. facilisis consectetur odio neque. Praesent velit,