Déménager en Thaïlande2018-02-20T19:57:29+00:00

VOTRE DEVIS DE DÉMÉNAGEMENT EN 1 CLIC !

Notre conseiller expert en déménagement international vous contactera prochainement afin de vous fournir votre devis personnalisé.

Déménager en Thaïlande

Le projet de déménager en Thailande demande d’être au point sur les procédures. Soyez prêt et informez-vous avec nous : étapes à suivre, coût moyen du projet d’expatriation, logements, style de vie, informations pratiques, etc.

Grâce aux perspectives économiques qu’elle offre et son cadre de vie exceptionnel, déménager en Thaïlande fait rêver de nombreux français. Ce royaume est la destination phare des expatriés, à tel point qu’il trône en tête des pays où les migrants se sentent le mieux, selon une enquête HSBC. Qualité de vie, facilité d’installation et développement de la vie sociale sont autant de caractéristiques qui séduisent les jeunes actifs et les retraités à déménager en Asie.

Pour organiser cette nouvelle étape majeure dans votre vie, laissez-vous guider par l’expertise des 3 Déménageurs. Ne vous embarquez dans de longues procédures d’attentes, de stress et d’incertitudes : Les 3 Déménageurs s’occupent de tout! En effet, bon nombre de formalités douanières sont ignorées par les expatriés. Par exemple, il faut savoir que le matériel électronique importé vers la Thaïlande est soumis à une taxe. Aussi, n’hésitez pas à prendre contact avec Les 3 Déménageurs pour obtenir plus d’informations à ce propos.

Après 40 à 45 jours de transit, le Pays du Sourire s’ouvre à vous pour réaliser votre rêve de quitter la France pour tenter l’aventure thaïlandaise avec des professionnels qualifiés à vos côtés. Sachez qu’en moyenne le prix d’un déménagement de la France vers la Thaïlande varie de 4 500€ à 5 500€, en moyenne. N’hésitez pas à nous consulter pour un devis sur-mesure!

Langue officielle : le thaï

Superficie : 514 000 km2

Population : 67 976 405 hab.

Densité : 132,2 hab/km2

Capitale : Bangkok

Port de Laem Chabang (classé 21e)

Devise : Baht (1 BHT = 0,025€ ; 1€ = 40 BHT)

L’expatriation en Thaïlande : le logement

La Thaïlande puise une grande partie de sa richesse dans le tourisme et les échanges internationaux. De fait, il existe de nombreux types de visas conçus pour coller au mieux au profil des expatriés en fonction de leurs ambitions personnelles et professionnelles. Obtenir le statut de résident permanent peut devenir en revanche nettement plus compliqué, compte tenu de la politique protectionniste très stricte adoptée par le royaume et les nombreuses modifications apportées à ses lois.

Attention, en ce qui concerne les visas touristiques : sortir du territoire thaïlandais annule automatiquement le visa en cours, à moins d’effectuer au préalable une demande de « re-entry permit » qui vous coûtera entre 1 000 (25€) et 3 000 (75€) BHT en fonction du nombre de sorties de territoire prévues.

Tout migrant désirant travailler en Thaïlande doit obtenir un permis qui ne peut s’obtenir qu’auprès des services consulaires ou d’une ambassade en Thaïlande. Une fois obtenu, le visa non-immigrant, permet de déposer une demande de permis de travail, indispensable pour exercer la moindre activité sur le territoire thaïlandais. En fonction de vos projets, vous pourrez obtenir un visa vous permettant de rester plus ou moins longtemps sur le sol thaïlandais. De 90 jours à un an avec une demande annuelle de prolongation à effectuer pour pouvoir rester sur le territoire.

Déménagement en Thaïlande : acquérir le statut permanent

Pour une expatriation en Thaïlande, acquérir le statut de résident permanent n’est pas une mince affaire en soit en raison d’une politique de quotas très stricte. Pour bénéficier de la résidence permanente, il est en outre nécessaire d’avoir séjourné pendant trois années consécutives en Thaïlande, avec le même visa non-immigrant. Il existe ensuite différents critères à remplir pour pouvoir entamer les démarches. La demande peut par exemple être soumise par un investisseur prêt à injecter 10 millions de bahts dans une entreprise basée en Thaïlande. Toujours dans le cadre professionnel, un migrant pouvant justifier de plus de deux ans d’activité en Thaïlande avec un revenu mensuel supérieur à 50 000 bahts pourra aussi tenter d’obtenir le précieux sésame.

La résidence permanente peut être acquise à travers d’autres circonstances particulières telles que le regroupement familial ou la possession d’aptitudes professionnelles particulières. Les demandes sont dans ces cas examinées au cas par cas.

Informations sur la santé

Le coût des soins est accessible et varie entre 25€ et 35€ pour une consultation auprès d’un médecin et 60€ pour un dentiste.

Le royaume de Thaïlande applique des règles très strictes en matière de circulation des médicaments. Aussi, certaines substances entrant dans la composition de médicaments ne sont pas tolérées dans le pays. Si vous suivez un traitement, assurez-vous que celui-ci est conforme aux critères thaïlandais, sous peine d’encourir de lourdes sanctions, pouvant aller de la simple amende à de la prison ferme.

Pour des raisons sanitaires, quelques précautions sont à prendre avant et après votre installation en Thaïlande. Il est ainsi recommandé d’être à jour dans ses vaccinations contre la diphtérie, la typhoïde, les hépatites A et B, le tétanos et la poliomyélite. La grippe aviaire étant présente sur le sol thaïlandais, évitez d’approcher les élevages de volailles et de consommer des aliments crus ou à la cuisson insuffisante.

La culture thaïlandaise

Cette culture thaïlandaise est très empreinte de tradition et puise ses racines dans le bouddhisme et l’influence des pays voisins. L’architecture des villes reflète ces influences et de nombreux temples bouddhistes comme les temples du Bouddha d’émeraude et le temple du Bouddha couché, tous deux situés à Bangkok.

Ce pays est aussi célèbre pour ses combats de boxe qui font le bonheur des amateurs de spectacles. Autrefois situés sur l’avenue Rama IV de Bangkok, le mythique stade Lumpini a été déménagé à Ramintra, 30 km plus long. Véritables attraction, les rencontrent durent trois à quatre heures en moyenne et donnent lieu à de nombreuses animations où débutants et boxeurs confirmés enchaînent les prestations.

La Thaïlande et son archipel proposent aussi leur lot de sites naturels à visiter et ses très nombreuses plages accueillent chaque année de très nombreux touristes.

Si vous êtes plutôt du genre à préférer la marche, la ville de Chiang Mai se prête particulièrement bien aux treks.

Il n’existe pas de convention entre le régime de sécurité sociale française et la sécurité sociale française.

INFORMATIONS PRATIQUES

La tension électrique en Thaïlande est de 220V, comme en France mais les prises électriques diffèrent légèrement, obligeant l’utilisation d’adaptateurs.

Indicatif téléphonique depuis la France : +66 +indicatif de la localité +numéro de l’abonné.

1 baht = 100 satangs.

Le permis de conduire international est valable un an en Thaïlande, où la conduite s’effectue à gauche. Passé ce délai, vous devrez procéder à l’échange de votre permis auprès du département des transports.

Laissez-vous porter vers d’autres destinations

déménager à singapour
déménager au japon
muraille-chine
hong-kong
Devis Express
close slider














efficitur. libero nec leo. sem, Praesent id, quis, odio suscipit ut