Déménagement à Singapour2018-02-20T19:57:23+00:00

VOTRE DEVIS DE DÉMÉNAGEMENT EN 1 CLIC !

Notre conseiller expert en déménagement international vous contactera prochainement afin de vous fournir votre devis personnalisé.

DÉMÉNAGEMENT À SINGAPOUR

Partez avec toutes les informations en main pour votre déménagement à Singapour : formalités, prix moyen du projet d’expatriation, prix des logements, culture, style de vie, informations pratiques, etc.

Langues officielles : l’anglais, le mandarin, le tamoul, le malais

Superficie : 719 km2

Population : 5 312 000 hab.

Densité : 7 440 hab./Km2

Capitale : Singapour

Port de Singapour (classé 2e)

Devise : Dollar de Singapour ( 1 SGD = 0,65€ ; 1€ = 1,5 SGD)

Décalage horaire : +6 h (été)

Considérée comme le carrefour de l’Asie, la République de Singapour est une des destinations favorites des travailleurs internationaux. La cité-État a développé son économie grâce à des échanges avec les pays du monde entier, ce qui se traduit aujourd’hui par une grande prospérité. Les Français installés à Singapour travaillent pour la plupart dans le secteur tertiaire et pour des entreprises françaises dans 25% des cas. Grâce à cette attractivité, l’expatriation à Singapour connaît un engouement avec  près de 11 000 Français inscrits sur les registres consulaires.

Si vous prévoyez de déménager à Singapour, laissez-vous guider par l’expertise des 3 Déménageurs. 40 à 45 jours de transit sont nécessaires pour que vos biens arrivent à destination. La Babylone de l’Est s’ouvre à vous pour réaliser votre rêve de l’aventure asiatique. Avec des professionnels qualifiés à vos côtés, Les 3 Déménageurs s’engagent à vous fournir une qualité irréprochable, un service de proximité et un suivi de vos affaires. Sachez qu’en moyenne le prix d’un déménagement de la France vers Singapour varie de 4 500 € à 5 500 €, en moyenne. Un devis est toutefois nécessaire pour avoir une estimation plus complète selon vos besoins

S’installer à Singapour : quels logements?

Plaque tournante de l’économie asiatique, Singapour accueille chaque année des milliers d’expatriés du monde entier et s’y installer pour des raisons économiques y est relativement simple.

Les ressortissants de l’Union européenne sont exemptés de visa pour un séjour d’une durée inférieure à trois mois, mais n’ont pas le droit de travailler pour autant. Dans le cadre d’une expatriation de plus longue durée, pour une mission internationale au sein d’une entreprise par exemple, l’obtention d’un visa et d’un permis de travail est nécessaire pour pouvoir exercer la moindre activité.

Se loger à Singapour est relativement coûteux mais différente solutions existent pour trouver un logement adéquat. L’État de Singapour joue un rôle considérable dans le marché de l’immobilier en louant une grande partie de son patrimoine aux étrangers. Les prix pratiqués ne sont pour autant pas réellement avantageux et se loger à Singapour coûte aussi cher que de loger dans une grande capitale européenne comme Paris. Trouver un logement est en revanche assez simple, car le marché de l’immobilier singapourien est florissant et adapté au flux constant de migrants.

Il existe plusieurs possibilités pour se loger. Les expatriés se tournent généralement vers les condominiums, des résidences privées de haut standing qui proposent des services comme la mise à disposition d’une salle de sport et de personnel. La durée du bail varie entre un et deux ans et ce type de logement se prête bien à la colocation.

Outre les appartements et les condominiums, il est aussi possible d’envisager la location d’une villa. Les villas coloniales du centre de la cité-État, héritage du passé de Singapour appartiennent toutes à l’État et ne sont par conséquent pas disponibles à la vente. Il est en revanche possible de les louer mais les listes d’attentes sont longues et il faut participer à une vente aux enchères pour espérer occuper ces black and white houses.

La résidence permanente

Très convoité par les migrants, le Permanent Resident Visa est avant tout un gage de sécurité et de flexibilité. En cas de licenciement, un expatrié employé par une entreprise de Singapour perd automatiquement les bénéfices de son visa de travail et doit donc quitter le territoire sous trente jours. De même, vous acquerrez de nombreux droit dont celui de propriété, la possibilité de fonder votre entreprise ou de changer d’emploi beaucoup plus facilement.

Obtenir la carte de résidence permanente n’est pourtant pas une mince affaire. Les procédures sont très longues et fastidieuses et un délai de plusieurs mois est nécessaire avant d’obtenir une réponse, qu’elle soit positive ou non.

Si vous déménagez en famille, sachez aussi que le service militaire est obligatoire pour les jeunes étrangers de sexe masculin. Le recensement a lieu à 16 ans et oblige l’enfant à accomplir un service de deux ans, dès l’âge de 18 ans. S’il quitte le pays avant son devoir accompli, l’enfant sera considéré comme déserteur et interdit de séjour à vie à Singapour. Une situation qui pourra même avoir des conséquences sur sa famille.

Quel visa prendre?

Pour une expatriation à Singapour, il existe différents types de visas adaptés au profil des migrants.

En fonction de leur salaire, les immigrés qui bénéficient d’une offre de sponsoring par une compagnie établie à Singapour, pourront prétendre à un Employment Pass de type P1 pour un salaire supérieur à 8 000 SGD (5 200€), ou P2 s’il est compris entre 4 500 SGD et 8 000 SGD (entre 3 000 et 5 200€). Ces titres de séjour octroient à leur bénéficiaire le droit de séjourner un ou deux ans sur le sol singapourien avec la possibilité de rallonger cette autorisation pour une durée de un à trois ans.

D’autres permis comme le S Pass existent et sont accordés aux migrants en fonction de leurs qualifications.

Tout savoir sur le système de santé

Singapour est réputée pour offrir une des meilleures qualités de soin au monde. En revanche, dans la cité-État, le secteur de la santé domine largement et par conséquent, le coût de ces soins peut se révéler très élevé. Les prix varient énormément entre le privé et public, malgré une qualité de soin équivalente. Aussi, en cas de nécessité, il est recommandé de se tourner vers les établissements publics par souci d’économie. De même que recourir aux services d’une assurance privée est vivement recommandée pour s’éviter des frais exorbitants.

Il n’existe pas de convention entre le régime de sécurité sociale française et la sécurité sociale française.

INFORMATIONS PRATIQUES

La tension électrique à Singapour est de 220 V, comme en France. En revanche, la forme des prises diffère et nécessite l’utilisation d’un adaptateur.

Le permis de conduire international est valide à Singapour et permet aux ressortissants français de conduire pendant douze mois. L’importation de véhicule à Singapour fait l’objet d’une taxe de 120% et requiert un certificat.

1 SGD = 100 cents.

Indicatif téléphonique depuis la France : +33 65 + numéro de l’abonné.

Singapour fait l’objet de beaucoup de restrictions dont certaines peuvent paraître déconcertantes pour un occidental. La consommation et la détention de chewing-gum sont strictement interdites dans la cité-État et rend les contrevenants passibles d’une amende de 1 000 SGD (650€). Manger ou boire dans le métro est également prohibé et il vous en coûtera 500 SGD (325€) en cas d’amende.

Laissez-vous porter vers d’autres destinations

déménager au japon
déménager en thailande
muraille-chine
hong-kong
non et, sem, mattis eget Praesent commodo Donec

Votre devis sur-mesure

Laissez-nous vos coordonnées, un expert en déménagement vous contactera afin de vous fournir un devis personnalisé.

Vos données personnelles ne seront utilisées qu'afin de calculer votre devis et en aucun cas transmises à des fins commerciales.

Merci !
Nous avons bien reçu votre message
Une réponse personnalisée vous sera

transmise sous 24h